L'Albatros

Jo Le Port, Juin 2009

 

L’Albatros est mentionné en tant que cotre dans le registre des soumissions de francisation. L’acte porte le numéro 1675.

Il fait 14m 62 de long et 2 mâts, c’est donc un cotre à tapecul. Construit à ROYAN en 1887, il est acheté par Emile BIHAN qui est propriétaire unique et est cautionné par Gildas BIHAN, commerçant au Bourg. ( marin, sous-patron du canot de sauvetage et adjoint au Maire )

L’acte est fait à Port Tudy le 15 avril 1918 ( Arch. Dép. Morbihan 5P 1747 )

Emile BIHAN est né le 7 septembre 1861 à Locmaria.

Nommé Maître au Cabotage du 18 avril 1887, il pratique le Cabotage jusqu’en 1906. Il se marie la 4 juin 1894 avec Anne Marie NERO, fille de Pierre Marie NERO, lui aussi Maître au Cabotage et capitaine des différents vapeurs de GROIX de 1874 à son décès en 1905.

Nommé Surveillant du port de Port Tudy en 1908.

Elu Maire de GROIX à la suite des élections du 3 juin 1908, il le restera jusqu’en 1925. Conseiller Général de 1925 à 1928. Il possède des parts sur 16 dundees.

Nommé Chevalier de la Légion d’Honneur en 1922 :

Citation « Surveillant du port de Port Tudy, à Groix, 32 ans de services civils et militaires et de pratique professionnelle ; exellent fonctionnaire très apprécié. Tant comme surveillant du port que comme Maire de Groix, a pris une part prépondérante au ravitaillement de la population maritime de la région »

Décède le 18 février 1942 en sa maison du Grip.

 

L’Albatros est armé pour la pêche au large [ pêche au thon ] le 26 mai 1918, le rôle est déposé la 10 octobre 1918 [ fin de la saison de thon ] et désarmé le 12 juin 1919. Le bateau ne navigue pas pendant l’hiver.

L’équipage est composé de :

- Isaïe TONNERRE, patron, né le 19 juillet 1884, habite au Méné : ayant fait la demande de dispense de service militaire comme fils aîné de veuve, son père s’étant noyé à bord de son canot « Tour des Iles » le 23 septembre 1896 près de Penn Lann, il est toutefois enrôlé dans les services auxiliaires à LORIENT, en 1904-1905. Il est incorporé à Lorient le 6/8/1914 et embarqué jusqu'au 1/11/1914, date à laquelle il rejoint le 151ème Régiment d'Infanterie en tant que soldat; il participe donc à la grande boucherie et en particulier aux abominations sur le front de l'Yser (no-déc 1914) puis à la bataille de l'Argonne (c'est au cours de cette bataille, dans le bois de la Gruerie, qu'est tué le 1/3/1915 Joseph-Marie Calloch, de Kerclavezic, appartenant comme lui au 151ème); il est en Champagne en mai 1916, participe à la bataille de §Verdun, à la bataille de la Somme puis dans l'Aisne en avril 1917. Il y est blessé et quitte alors le 151ème (d'après sa petite-fille, Anita Ménard, il est trépané 7 fois et en gardera toute sa vie des séquelles douloureuses insupportables). il est réincorporé à Lorient en août 1917 puis à bord des Ballons captifs de St NAZAIRE et LORIENT jusqu'au 1/6/1918. Sursitaire pour la durée de la pêche au thon, il embarque  le 18 juin 1918 et débarque à la fin de la saison le 10 octobre 1918. Il réembarque le 17 octobre sur le Gand Large pour la drague. Il alterne comme matelot et patron jusqu'en 1933, date à laquelle il devient demi-soldier. Il décède en 1940. Il avait obtenu la médaille militaire en 1923. Il avait passé son certificat de capacité (pour commander) le 4/6/1930, à Groix, mais son premier commandement, sur le "Petit Nicolas" datait du 27/6/1910.

- François DAVID, matelot, né à PLOUHINEC le 25 novembre 1879, marié en 1907 à Marie Joseph TONNERRE ( veuve de Victor TENNIER, disparu en mer en 1902 ), sœur d’Isaïe, il demeure au Méné. Sursitaire lui aussi. Débarque le 27 août 1918

- Ange Marie LE BRIEL, matelot, né le 18 juillet 1865 à HENNEBONT, il est marié à Marie Rose GUERRé, tante maternelle d’Isaïe. Débarque le 9 août 1918

- Laurent TRISTANT, matelot, né le 4 février 1866, marié à Rosalie LE FUR, belle sœur d’ Isaïe. Il est ½ soldier ( à cette époque la pension des marins se prenait à 50 ans ) Débarque le 9 août 1908 pour raison de santé.

- Amédée PALARIC, mousse, né le 30 septembre 1909, il habite au Méné. Débarque le 9 septembre 1918

- Emile Elisée EVEN, novice, né le 9 août 1900, il habite au Stang. Embarque le 12 juillet 1918 et débarque le 20 juillet 1918.

- Pierre Marie LE SAUSSE, matelot, né le 28 juillet 1871 à GAVRES, marié à Jeanne LE FUR, belle sœur d’Isaïe. Embarqué le 21 juillet 1918 et débarqué le 10 octobre 1918. En sursis illimité.

- Alexandre RIO, matelot, né le 9 septembre 1863 à GUIDEL, il demeure à GROIX depuis son 1er mariage en 1888, et habite à Port Lay. ½ soldier. Embarqué le 7 août 1918 et débarqué le 10 octobre 1918.

- Gildas MAGADO, matelot, né le 1er mai 1873, habite au Bourg. Embarqué le 10 août 1918 et débarqué le 10 octobre 1918.

 

La saison 1923 sera courte puisque le rôle est armé le 21 juillet 1923 et déposé le 18 août. Il est définitivement désarmé le 5 juin 1924 et la liquidation du désarmement le 12 septembre 1924.

Le patron est Joseph GUILLAUME, ½ soldier, né le 23 février 1873 et demeurant au Méné. Les matelots sont de RIANTEC, St PIERRE QUIBERON (2) DOUARNENEZ (2) BRENNILIS, BELZ.

Le novice Jean Marie ROUGEOT, du Méné, fait la durée de l’embarquement. Un matelot de Kermario Louis Victor LE MECHEC, ½ soldier n’est embarqué que 2 jours ainsi que le matelot de BRENNILIS. Le matelot de BELZ, 5 jours ainsi que Guillaume TALLEC de Crehal.

La vétusté du bateau ne devait pas inciter les équipages à embarquer, ce qui conduira l’armateur à le faire démolir au bout de 37 ans d’âge.


Carte postale représentant l'Albatros à Port Tudy « 77. Le Port Tudy N.D photo. Imp. Neudein et Cie »  1914-1917.
Le dundee « Gloire » G.1038 est coulé par un sous marin le 23/03/1917, équipage sauvé )

Deux autres « Albatros » étaient immatriculés dans le quartier de GROIX à cette époque.

« Albatros » G.795, construit en 1904 aux SABLES d’OLONNE, 45tx13 de jauge brute. Jean Marie LE BERRE, de Lomener, marin et patron de pêche possédait 3/8.

Le 1er avril 1906, rentrant à LA ROCHELLE, il est abordé par le chalutier à vapeur « Satanicle » dans le chenal d’entrée. L’Albatros coule en 5mn. Renfloué le 5, il est réparé au bout de 3 semaines, et peut entamer la saison de pêche au thon. En 1927 le quartier de GROIX devient Préposat et il prend l’immatriculation LGX. 2784, et finit sa carrière au PORT LOUIS en 1928.

L’autre « Albatros » est un sloop de 2tx 95 de 6m12 de long construit en 1915 à CARANTEC et immatriculé à MORLAIX. Acquis par René Marie LE CORRONC, né à MELRAND le 1er décembre 1869, marié à GROIX le 20 mai 1893 à Marie Joseph STEPHANT. Habite à Lomener.

Le sloop est francisé à GROIX le 23 février 1918 n° 1668 et immatriculé au quartier de GROIX G.1296

Armé au bornage le 18 mai 1918, avec trois hommes à bord, René LE CORRONC est le patron. Deux de ses fils se remplacent dans le courant de l’année.

Le 7 septembre 1920, il est abordé dans les Couraux de GROIX, par le vapeur « Port Tudy » et coule aussitôt. L’équipage est recueilli par le vapeur.

Bien que la responsabilité soit partagée, seul le capitaine du « Port Tudy » JOSSET a été mis en cause pour négligence de veille.

 

Sources :

  • Arch. Marine LORIENT série 8P1- 8P3-8P4

  • Arch. Dép. MORBIHAN série 5P


>>
 
 



Créer un site
Créer un site